Grand Alexandre

De Pomolopedia.
Photo de Grand Alexandre
Photo de Grand Alexandre
Nom Grand Alexandre
Synonymes Aporta, Alexandre, Comte Woronzoff, Empereur Alexandre Ier, Empereur de Russie, Fin d'Automne, Gros-Alexandre, Corail, Empereur Alexandre de Russie, Phönix, Pomona Britannica, Beauty of Queen, Belle d'Orléans, Président Napoléon, Albertin, Aubertin
Observations André Leroy précise : "La grosseur qu'atteint ce fruit est quelquefois si considérable qu'en 1846, j'en ai vu d'exposés, à Lille, qui mesuraient 37 centimétres de circonférence. Quoiqu'il soit assez difficile de le confondre avec toute autre variété, cependant il a figuré sous de faux noms dans divers concours, notamment à Paris en 1867, ou chacun a pu le remarquer étiqueté Pauline de Vigny, puis Verdin de Hollande. Parfois aussi il a été vendu pour le Grand-Richard. Enfin on lui a, mais assez rarement, attribué le synonyme Victoria, appartenant à la pomme Ben-Davis. ARBRE VIGOUREUX, DIFFICILE A MAINTENIR EN PETITE FORME. C'EST POURTANT LA SOLUTION QUI PERMET D'OBTENIR LES FRUITS LES MEILLEURS. LA QUALITE DU FRUIT OBTENU EST TRES VARIABLE D'UNE ANNEE A L'AUTRE ET PEU ETRE FADE OU BIEN VERITABLEMENT EXTRAORDINAIREMENT BONNE. ATTENTION ARBRE TRES SENSIBLE A LA MONILIOSE SUR LES FRUITS PRINCIPALEMENT. LE PUCERON LANIGERE PEUT EGALEMENT Y FAIRE DES DEGATS. FRUIT A CONSOMMER RAPIDEMENT APRES LA CEUILLETTE - LA CONSERVATION EST FAIBLE ET NE DONNE PAS DE BONS RESULTATS.
Utilisations à couteau
Qualité Excellente
Taille Enorme
Couleur de Peau Rouge,Vert,Jaune
Maturité entre Septembre et Octobre
Fertilité Très Grande
Historique Originaire de Moscou vers la fin du 18ème siècle, cette variété s'y trouvait cultivée, ainsi que dans les provinces russes limitrophes, sous le nom d'Aporta, lorsqu'en janvier 1817 M. Lee, pépinièriste à Hammersmith, faubourg de Londres, en prit des greffes à Riga (Livonie) pour propager en Angleterre cet admirable fruit, qu'il surnomma Alexandre Ier, en l'honneur du souverain dans l'empire duquel il l'avait rencontré. Bientôt les Belges et les Allemands possédèrent à leur tour, ce pommier, venu beaucoup plus tard chez nous, en 1838 environ, et qui même y resta longtemps localisé dans les départements du Nord. Né en 1777, l'empereur auquel les Anglais le dédièrent fut couronné en 1801 et mourut en 1825. Il est fâcheux que du surnom Gros-Alexandre, souvent donné à cette énorme pomme, on ait fait ensuite Grand-Alexandre, maintenant généralement accepté, car qui ne connaîtrait les autres synonymes de ladite variété, la croirait dédiée au fameux Alexandre le Grand des Lacédémoniens, bien plutôt qu'à cet Alexandre de toutes les Russies.