Fenouillet gris

De Pomolopedia.
Photo de Fenouillet gris
Photo de Fenouillet gris
Nom Fenouillet gris
Synonymes d'Epice d'Hiver, Fenouillet roux, Fenouillet, d'Anis ou d'Annis, d'Anny, du Ronduraut, Gorge de Pigeon, Anizier, Gros-Fenouillet, Petit-Fenouillet, Aromatic Russet, Caraway Russet, Spice, Fenouillet anisé, Gros-Fenouillet d'Or, Fenouillet gris anisé
Observations Arbre de vigueur moyenne - floraison relativement tardive - production moyenne, mais pratiquement sans alternance - sensibilité moyenne au chancre en terrain humide. Ce fruit est parmi les fruits les plus intéressants pour les possesseurs d'une bonne cave. Ce fruit d'excellente qualité se conserve admirablement bien jusqu'en juin dans une cave entre 8 et 10 degrés.
Utilisations à couteau
Qualité Excellente
Taille Moyenne
Couleur de Peau
Maturité entre Février et Juin
Fertilité Moyenne
Historique En décrivant cet ancien fruit, tous les pomologues étrangers, l'ont regardé comme appartenant à la France. Leur supposition était fondée. Il sort de l'Anjou, ainsi du reste, que la majeure partie des autres Fenouillets. Celui-ci remonte au plus à la fin du 16ème siècle. On l'appela d'abord pomme d'Epice, puis fenouillet roux, par opposition au Fenouillet blanc, ou jaune, son contemporain. Le Lectier dans le Catalogue de son verger d'Orléans, cite en 1628 ces deux pommiers; c'est la première mention que nous ayons rencontrée du nom Fenouillet. On voit aussi, par là, qu'à cette époque le Fenouillet gris n'était déjà plus uniquement cultivé dans l'Anjou. Merlet fut, en 1667, l'auteur qui le fit connaître sous ce qualificatif gris, dont il est encore en possession. Cette variété dut, vers le même temps, paraître aux environs de la Capitale, puisqu'en 1694, Ménage écrivait ces mots : "Le fenouillet gris, sorte de pomme venue d'Anjou à Paris, est ainsi appelée du goût de son eau"